Please reload

PAR TAGS : 

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

Deux soirées magiques au Bluesfest

20/07/2017

 

 

Le Bluesfest est un festival de musique qui se déroule annuellement à Ottawa, à l’extérieur. Ce festival fût fondé en 1994 et mettait beaucoup d’emphase que sur la musique blues, comme le dit si bien le nom du festival. Par contre, depuis quelques années déjà, ce sont des artistes de tout genre qui performent sur scène.

 

Pour ma part, c’était la première fois que j’assistais au Bluesfest. Avec mes horaires de fou, je n’avais jamais le temps, mais dès que j’ai aperçu P!nk et Muse sur la liste d’invités, je devais être présente! Mon copain et moi avons donc été aux spectacles de ces deux artistes que nous adorons. Je suis vraiment excitée de pouvoir partager ces deux soirées.

 

 

Notre première soirée au Bluesfest

 

P!nk

 

Tout d’abord, en habitant hors de l’extérieur de la ville, mon copain et moi avons du nous prendre d’avance pour se trouver un stationnement et s’assurer d’avoir le bon chemin. Nous avons donc marché une dizaine de minutes avant de finalement entendre la musique des artistes qui étaient présents. Nous sommes arrivés très tôt pour le spectacle de P!nk, soit 3-4h, parce que je tenais absolument à avoir de bonnes places. Tout d’abord, dès mon arrivée, j’ai immédiatement remarqué les bécosses. Ben oui! Quelle belle première constatation! Ce qui m’a marqué et frustré est bien la couleur des bécosses. Proche de la scène où P!nk allait jouer, les bécosses étaient séparées par couleur, soit rose pour les filles et bleu pour les garçons. Première fois que je voyais des bécosses qui n’étaient pas unisexes et surtout avec des couleurs si stéréotypées de ce genre. Après tous les débats qui a lieu dans la société au sujet de la dissociation des couleurs aux sexes, je trouve cela absurde et j’espère fortement que ceci ne se reproduira pas l’an prochain!

 

Pour ceux qui ne connaissent pas P!nk, voici quelques faits qui vont vous donner un aperçu du genre de femme et d’artiste qu’elle ait. Tout d’abord, Alecia est son vrai nom et elle a 37 ans, marié et a deux jeunes enfants. P!nk a débuté sa carrière dans les années 2000. Depuis, elle a sorti plus de 7 albums, vendues plus de 40 millions d’albums et 14 de ses chansons ont été dans le top 10 sur le Billboard Hot 100 Chart. Elle a gagné plusieurs prix, dont des Billboard et des Grammy Award. Personnellement, il a toujours deux aspects de P!nk qui m’ont toujours marqué.

 

Tout d’abord, elle est beaucoup impliquée dans la société, que ce soit auprès de Make a Wish Foundation, PETA, Save the children and Human Rights Campaign. Une artiste qui s’implique de ce genre auprès de sa communauté et de sa société est quelque chose que j’admire.

 

Le deuxième aspect que j’adore de P!nk est le message qu’elle transmet, les valeurs qu’elle véhicule. Elle a toujours été un modèle pour moi, puisque depuis toujours elle lance le message qu’il est possible de tout faire dans la vie, peu importe notre âge, notre sexe et nos choix. Elle a toujours eu le genre d’attitude où elle dit se qu’elle veut, fait ce qu’elle veut et porte ce qu’elle veut, peu importe les regards de la société.  J’ai toujours idolisé cette femme pour ce genre de discours et ce genre d’attitude. Elle m’a toujours poussé à être qui je veux, peu importe le regard des autres.

 

Quelques paroles de ses chansons que j’adore

-«We will never be anything but loud!»

-« Just becasue it burns doesn’t mean you’re gonna die, you got to get up and try.»

-«Raise your glass if you are wrong in all the right way!»

-«We’re not broken, just bent.»

-«I forgot to say out loud how beautiful you really are to me.»

-«Pretty, pretty please, don’t you ever ever feel, like you’re less than fu**ing perfect. Pretty, pretty please if you ever ever feel like you’re nothing, you’re fu**ing perfect to me.»

 

 

 

 

 

 

Après avoir été bousculé par certains autres spectateurs qui étaient moins polis que mon copain et moi, P!nk est finalement arrivée. Je vous assure que ce moment fût magique. Cette dernière est arrivée sur scène en faisant sentir aux spectateurs qu’ils étaient au coeur de son ‘’party’’ avec ses amis. Elle était très dynamique et enthousiasme avec ses danseurs/danseuses. P!nk a dansé tout au long de son spectacle avec une énergie contagieuse. Elle a enfilé tous ses succès, allant de ‘’Blow me one last kiss’’; ‘’Try’’; ‘’Raise your glass’’ et ‘’Just like fire’’. De plus, à un certain point, Dallas Smith était présent et ils ont chanté quelques chansons ensemble. La foule était en délire de revoir ces deux anciens partenaires de scène ensemble.

 

Par la suite, lors de ma chanson favorite ‘’Fu**ing Perfect’’, P!nk était au bout de la scène et la pluie commence. La foule complète se dépêche à sortir leurs parapluies et le poncho, tandis que P!nk continue à chanter, trempée jusqu’aux os. Elle n’a jamais cessé de chanter et pour moi, ceci fût un moment très émouvant. Au courant de tout son spectacle, P!nk n’a pas cesser de toucher les mains de ses fans, faire des sourires et discuter avec la foule. Ohh et P!nk s’est assuré de l’équité des sexes entre ses membres de son groupe. Effectivement c’était une femme bassiste, une femme pianiste et des femmes qui faisaient les vocales lors de son spectacle et c’était un homme batteur et un homme guitariste. En étant habitué de seulement voir des hommes dans un groupe de musique, j’ai vraiment aimé voir de la diversité.

 

Lorsque le spectacle fût terminé, il était évident que la foule clamait pour en avoir encore. Et bien P!nk est revenue en force! Elle est revenue sur scène, accrochée avec des harnais, pour danser dans les airs sur la chanson ‘’So What’’. Elle s’est promenée au-dessus de la foule complète, ce qui automatiquement commencé une vague de cris de joie. Sur cette dernière chanson, le spectacle de P!nk s’est terminé et j’ai déjà hâte de voir si elle ne va sortir un autre album bientôt ou revenir dans la capitale nationale. En attendant son retour, j’écoute son album en continu et je garde précieusement le gilet que j’ai acheté au courant de la soirée.

 

Notre deuxième soirée au Bluesfest

 

Muse

 

Laissez-moi vous dire que mon copain était plus qu’excité à aller voir le concert de Muse. Ce dernier est un grand fan de musique et disons que l’alternative rock et le hard rock que joue Muse est dans ses cordes. Muse est un groupe du Royaume-Uni qui fût fondé en 1994, par les trois membres fondateurs, qui sont les membres actuels, soit Matt Bellamy qui est le chanteur et le guitariste ; Chris Wolstenholme qui est le bassiste et les vocales et Dominic Howard qui est le batteur.

 

Ces trois hommes ont révolutionné le monde de la musique en remportant plusieurs prix dans le meilleur album rock au Grammy Award en 2011 et 2016. Depuis leur fondation, en 1994, Muse a sorti 7 albums. Plusieurs de leurs chansons ont joué à la télévision et au cinéma, surement sans que vous sachiez que c’était Muse. Par exemple, dans Pitch Perfect 2, lors du concert final, l’équipe ennemie débute leurs spectacles sur la chanson Uprising de Muse.

 

 

Quelques paroles de ses chansons que j’adore

-«Is it just madness keeping us afloat?»

-«Don’t waste your time, or time will waste you.»

-«We will be victorious.»

-«You’ve got to change the world and use this chance to be heard. Your time is now.»

-«No one’s gonna take me alive; The time has come to make things right; You and I must fight for out rights; You and I must fight to survive.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ayant souvent entendu leurs chansons, mais sans avoir pris la peine de regarder leurs vidéoclips, j’ai été plutôt surprise de savoir à quel point le chanteur est dynamique. Ce dernier pousse les spectateurs à chanter et à participer aux chansons. Personnellement, j’ai tout de suite été charmé par ses culottes rouges, sa veste fleurie et ses souliers couverts de brillants. Matt, le chanteur, est un artiste hors pair. J’ai été bouche bée de sa performance. Il peut faire ce qu’il veut avec sa guitare et sa voix. On dirait que ce dernier est né avec une guitare dans les mains. Ce dernier peut passer d’une chanson douce à une chanson rock en claquant des doigts. J’ai senti son bonheur et sa passion envers la musique. Disons que si Matt ne faisait pas partie de ce groupe, le spectacle serait plutôt au ralenti.

 

Le bassiste et le batteur étaient plutôt du genre à laisser la vedette au chanteur. Ils semblaient plus timides que Matt, mais ceci apportait un équilibre au spectacle et apporte aussi un équilibre au groupe. Tout au long du spectacle, Muse ont livrés une performance remarques et se sont assurés que la foule participait. Ils ont sorti de grosses balles en plus des confettis et des guirlandes. La foule était en délire. Le spectacle s’est terminé sur la chanson favorite à mon copain «Knights of Sidonia». Les spectateurs, qui incluait mon copain capotait ! Immédiatement après la dernière chanson, Matt, le chanteur a sorti un drapeau canadien, où le logo de Muse était affiché. Le groupe n’était pas venu au Canada depuis 2004 et lorsque le drapeau a été sorti, les Canadiens leur ont fait comprendre qu’ils devaient revenir le plus rapidement possible.

 

Suite à mes deux spectacles du Bluesfest, il est certain que j’admire et que j’aime encore plus ces artistes. En plus de m’être fait passer une soirée incroyable, j’ai remarqué que ces artistes ne sont pas seulement sur scène pour faire un spectacle ; mais qu’ils passent des messages marquants dans leurs chansons. Si vous prenez la peine de bien écouter leurs chansons, vous allez comprendre qu’elles ne sont pas légères et qu’elles véhiculent des messages importants. Juste les quelques citations que j’ai mises dans ces articles vous donnent un aperçu. Ce sont des artistes qui valent la peine d’être connus et écoutés.