ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

POST RÉCENTS : 

Please reload

Une petite escapade au Lac Placid, dans l'État de New York

27/07/2017

 

Il était une fois quatre jeunes amies, qui décident de partir à l’aventure chez nos voisins du sud : Alexandra, Stéphanie, Mélanie et Mélina. Quoi de mieux qu’un petit séjour entre filles, pour boire, faire les boutiques, et jouer aux touristes? Rien, sauf la poutine, comme le dirait si passionnément Stéphanie. À quatre, nous nous mettons d’accord sur la destination de notre escapade : au Lac Placid, dans l’état de New York. Avant de débuter, situons le Lac Placid.

 

(Image de http://www.epodunk.com)

 

Le Lac Placid est situé à moins de trois heures et demi de voiture d’Ottawa. Pas mal, non? Le Lac Placid est parmi le massif de montagnes Adirondacks. Voici quelques faits intéressants sur l’endroit :

 

  • Le massif de montagnes Adirondacks est si énorme que sa superficie combine les parcs nationaux de Glacier, Yosemite, Great Smoky Montains, Yellowstone ET le Grand Canyon.

  • Il y a plus de 48,280.32 kilomètres de rivières et de courants d’eau dans la région d’Adirondacks.

  • Le Lac Placid est un des trois endroits au monde d'avoir accueillie les Jeux Olympiques d’hiver deux fois : la première en 1932, et la seconde en 1980.

 

Les Jeux Olympiques ont eu lieu à deux reprises, dans le petit village du Lac Placid, c’est chouette, non? Avant d'entamer la lecture de cet article, veuillez prendre garde : il contient davantage de selfies que de texte. 

 

 

Vendredi, le 21 juillet 2017 :

 

Notre aventure débute alors ainsi. Le vendredi à 17h, nous nous rencontrons toutes à Casselman et quittons les quatre dans la même voiture à ce point de départ. Une des quatre filles à bord de l’automobile (dont je nommerais pas le nom) ne s’est pas rendue compte que son passeport avait expiré le mois d’avant. Nerveuses de passer les douanes, nous sommes plutôt tranquilles dans la voiture. En plus d’avoir amené son passeport expiré, elle avait amené son certificat de naissance, ainsi que toutes ses pièces d’identité, dans l’espoir de tomber sur un douanier sympathique. Au pire des cas, elle ne passe pas les douanes, son frère vient la chercher, et nous continuons notre chemin sans elle… Heureusement, nous avons eu un douanier souriant, qui s'est contenté que de son passeport expiré! Le pire venait de passer, nous pouvons désormais décompresser!

 

 

La route vers le Lac Placid est magnifique. Une route étroite qui tourbillonne parmi les arbres et les lacs. Nous nous arrêtons au bord du chemin pour prendre des photos, et admirer le coucher du soleil qui reflète sur les lacs calmes, sans courant ni mouvement. Un paysage féérique.

 

 

Nous avons loué une cabine au Lac Saranac, à environ huit minutes de voiture du Lac Placid. Une charmante entreprise familiale : Moreno’s Cottages. Nous avions une cabine avec deux chambres, deux salles de bain, une pièce commune qui comprenait un sofa, une cuisine, et une table de cuisine. C’était propre, et un p’tit bonus : il y avait de l’air climatisé, qui faisait la joie de certaines d’entre nous. Nous étions à l'aise ici, j’aurais bien aimé augmenter mes jours de congé aux chalets Moreno’s.

 

 

Samedi, le 22 juillet 2017 :

 

 

Le lendemain, nous nous levons, plutôt affamées (surtout moi). Nous conduisons au village du Lac Placid, et déjeunons au Breakfast Club, au bord du Lac Miroir. Excellent service, notre serveur était charmant, ce qui fit de notre première expérience gastronomique un réel succès.

 

En entamons alors notre gros projet de la journée, le ventre bien plein : visiter les sites olympiques du Lac Placid. Nous nous dirigeons vers le Musée du Lac Placid (qui se trouve dans l’arena). Nous sommes les quatre en accord que nous désirons vivre l’expérience au complet, et à fond. Le Musée offre un forfait qui s’intitule The Passport. Pour le tarif de $35 US, nous avons accès aux quatre sites olympiques : le Musée (et l’arena), la montagne de sauts de ski (Ski Jump Mountain), la piste de bobsleigh (bobsleigh, luge et skeleton), et la montagne de ski (Ski Race Mountain).

 

 

Activité NUMÉRO 1 : le Musée Olympique du Lac Placid & Arena, New York

 

 

Le Musée Olympiques du Lac Placid contient des reliques qui datent des premiers Jeux Olympiques qui ont eu lieu à cet endroit, en 1932. De vieux patins, de vieux bâtons de hockey, des jerseys, des photos des pièces d'identité des joueurs, etc. Cependant, le Musée est petit : en à peine une vingtaine de minutes, nous avions fait le tour.

 

Nous avons également visité l'arena, qui contient énormément d'histoire pour les Américains. Les États-Unis ont remporté la médaille d'or en hockey masculin pour la première fois au Lac Placid, en 1980, contre la Russie. 

 

 

 

Activité NUMÉRO 2 : MacKenzie Intervale Olympic Ski Jumping Complex, New York

 

 

Ici, la vue était à couper le souffle. Nous avons prit un remonte-pente qui nous a amené au sommet de la montage. Une fois au sommet, Nous avons prit un ascenseur jusqu'au sommet du saut de ski. C'était tout simplement Wow. Ça donnait presque le vertige être au sommet du saut de ski. À la télévision, les sauts de ski des Jeux Olympiques ne semble pas si haut. Se retrouver les quatre au sommet, nous étions toutes très impressionnées de penser que certains individus prennent un plaisir fou et consacrent leur temps libre à se jeter dans le vide de si haut. 

 

 

Activité NUMÉRO 3 : Olympic Bobsled Run, Mountain Van Hoevenberg, New York

 

Dans le forfait de notre passeport, nous avions accès à un tour de bus jusqu'au sommet de la liste de bobsleigh. Nous en avons appris beaucoup. Entre la luge, le bobsleigh et le skeleton, le skeleton est le sport le moins dangereux, même si l'athlète est à plat ventre, tête première. Il y a moins de chance que le skeleton percute avec le poids de la tête vers l'avant. Dans la course de la luge, le sportif est couché sur le dos, les pieds vers l'avant. Le bobsleigh est le plus dangereux. De nombreux athlètes sont décédés en bobsleigh. Selon les dires de notre guide, si une tête pèse en moyenne 20 livres, le bobsleigh est extrêmement difficile sur la colonne vertébrale, et surtout le cou : lors de la course, il y a une pression d'environ 80 livres sur la tête. C'est ainsi plus facile pour l'athlète de tomber dans les pommes, et de perdre le contrôle de son bobsleigh.

 

 

La piste au Lac Placid est bien entretenue et très active l'hiver : des équipes olympiques de partout au monde viennent s'entraîner là en janvier et février. On dit même que cette piste est la plus difficile à conduire : si un athlète réussi à se rendre à la fin sans faire percuter sa luge, son bobsleigh ou son skeleton, il peut désormais conduire n'importe quelle piste au monde. 

 

 

Activité NUMÉRO 4 : la montagne de ski, Whiteface Mountain, New York

 

 

Bien sûr, nous avons triché : puisque une montée en télécabine était comprise dans le prix du The Passeport des sites olympiques, nous avons donc décidé de profiter de la vue plutôt que de faire de la marche en montagne jusqu'au sommet de la montagne Whiteface.

 

Lorsque nous pensions toutes que la vue en Complexe de ski était époustouflante, celle au sommet de la montagne de ski Whiteface Mountain était comme un rêve. Nous étions à 4,867 pieds au dessus du niveau de la mer, ce qui équivaut à plus de deux fois la hauteur de la Tour du CN, qui à une hauteur de 1,815 pieds. Nos oreilles bouchées, tremblantes, éprises du froid de canard au sommet de la montagne, nous admirons la vue.

 

On se faisait dévoré tout rond par les mouches noires (j'en garde encore des séquelles sur les cuisses, disons que porter une robe en montagnes n'était pas mon idée la plus brillante), mais tout ça, devant la chaîne de montagnes Adirondacks, ça nous était égal. Je savourais le moment présent.

 

 

Bien sûr, Stéphanie a amené son selfie stick! Comme de vraies touristes, nous avons pris beaucoup de photos. Les photos ne se comparent pas à la vue en personne : elles n'y font pas justice.

 

Notre passeport aux sites Olympiques du Lac Placid a été une activité d'une journée au complet. Bien heureuses de notre visite, nous sommes affamées. Nous quittons alors la région pour retourner au Lac Saranac, et souper à un restaurant proche de notre chalet, avec un terrasse. Nous allons donc manger dans un restaurant italien, Nonna-Tina, au bord du Lac Flower. Les quatre, nous nous empiffrons de pâtes. De retour au chalet, nous passons la soirée à boire, à parler de tout et de rien, à chanter de la musique, et à rire aux larmes.

 

 

Dimanche, le 23 juillet 2017 :

 

Nous nous levons plus tard ce matin-là. Cependant, comme ailleurs, le checkout se fait à 11h. Nous organisons la voiture, et nous nous assurons qu'il y a assez de glace dans la glaciaire. Nous déjeunons au Lac Saranac, dans un charmant petit café style hipster nommé Blue Moon Café. Un festin avant de débuter une autre journée à se promener! 

 

Nos plans de nager dans le Lac Placid tombèrent à l'eau, pour deux raisons : la première raison est le fait qu'il y avait le triathlon Ironman cette journée! Plus de 2,500 hommes et femmes se sont déplacés pour venir au Lac Placid avec leur famille, afin de participer au Ironman : 3,8 kilomètres de nage, 180 kilomètres de vélo, et 42 kilomètres de course... ils sont complètement fous! Nous étions fascinés de les voir courir ainsi au bord de la route. Il y avait des tonnes de bénévoles partout. Bref, le village regorgeait d'énergie et de festivité!

 

La deuxième raison est que la température est contre nous. Il faisait nuageux, et environ 21 degrés. Ce n'est pas un température pour se baigner, mais Stéphanie a rassemblé son courage à deux mains. Elle a fait une baignade dans le Lac Colby!

 

Changement de plan : nous décidons de nous promener dans le village de Lac Saranac jusqu'en fin qu'après-midi, lorsque le village du Lac Placid sera à nouveau accessible, à la fin du triathlon.

 

Il y avait une délicieuse crèmerie, qui offrait de la crème molle à la saveur de bleuet. J'étais au paradis! Un immense cornet à la couleur de lavande en guise de collation, quoi demander de mieux. En après-midi, nous faisons la route vers le Lac Placid. Il y a des piétons, des touristes, des familles, et des athlètes partout! Nous nous promenons en ville, avant de l'installer souper sur une jolie terrasse.

 

P.S. Nous avons souper au restaurant Generations (qui en passant offre un délicieux hummus à fèves noires et des pizzas cuites au four). Devinez qui mangeait au restaurant? Kaitlin Bristowe, de l'émission The Bachelorette saison 11, qui mangeait à une table avec son fiancé Shawn Booth! Shawn participait au Ironman. Une chouette petite anecdote de notre dernier repas aux États-Unis (pour le moment)!

 

À contre-cœur, après le repas, nous décidons que c'est le moment de retourner à Ottawa. Les quatre sommes heureuses de notre petite escapade au Lac Placid. C'est décidé! Nous débutons une tradition : un roadtrip à chaque été, à une différente destination.

 

 

Toutes les photos ont été prises par Stéphanie et Mélina, sauf la carte du Lac Placid. Un article rédigé par Mélina, avec la collaboration de Stéphanie.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

PAR TAGS :