ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

POST RÉCENTS : 

Attachez vos ceintures, l'avion décolle vers l'Europe!

Je suis à la base une personne qui a déjà beaucoup voyagé, j’ai d’ailleurs mis les pieds sur presque tous les continents, mais je suis toujours aussi excitée de partir à l’aventure. De la Thaïlande, à l’Italie en passant par la Jamaïque et l’Indonésie, sans oublier la traversée du Canada, j’ai su ajouter plusieurs étampes à mon passeport. Le voyage que j’ai fait en mai dernier était pourtant tout aussi spécial, sinon plus, puisque c’était le premier vrai voyage de « back pack » que je faisais avec mon amoureux. C’est en effet aux alentours de décembre dernier que nous nous sommes décidés sans toutefois choisir notre destination. C’est donc après plusieurs mois de recherche et de planification que nous partions direction Allemagne le 20 mai 2017. À notre périple nous avons aussi ajouté deux pays voisins sois la République tchèque et l’Autriche.


Avant d’avoir fait mes recherches sur ces pays, je dois vous avouer que je savais sur quel continent se trouvaient ces pays, mais je ne connaissais pas leur emplacement au sein de l’Europe. Vous pouvez ainsi voir ci-dessous que ce sont des pays plutôt au central qui n’ont pas une très grande superficie. Nous avons pu donc voyager facilement entre eux, soit en train ou autobus.


*Truc de voyageuse que j’ai appris, est qu’il est souvent beaucoup moins dispendieux de voyager en autobus entre les différentes villes qu’en train et pour des intervalles de temps qui sont souvent similaires.*

(Photo: Google Maps)


Maintenant c’est assez le « jasage », attachez vos ceintures l’avion décolle vers l’Europe où nous avons profité de la bouffe, de la bonne bière, de la vue et surtout de la vie, du 20 mai au 2 juin 2017.


20 et 21 mai : Arrivé à l’aéroport de Frankfurt (Allemagne)

Le tout commence par notre arrivée à l’aéroport d’Ottawa déposé par ma belle-mère, qui nous quitte non sans verser une petite larme. Le sac à dos bien rempli sur les épaules, qui parait assez léger à ce point-ci du voyage. Le vol est en temps et assez plaisant, jusque-là tout allait bien. C’est par contre arrivé en Allemagne que nous ayons fait face à notre premier défi. Le seul billet de train/autobus que je n’avais pas acheté du Canada était celui qui allait nous apporter de Frankfurt à Nuremberg, juste au cas où notre avion prenait du retard. L’erreur fatale!

*Truc de voyageuse : les billets sont beaucoup moins cher si on les achète longtemps d’avance tant pour le train que l’autobus.*

Nous avons couru d’un côté et de l’autre en essayant de trouver un moyen de transport quelconque tout en s’adressant à des agents qui ne parlaient qu’allemand pour se faire finalement dire qu’un seul autobus pouvait nous y amener dans un délai raisonnable. L’espoir s’empare donc de nous, mais on est rapidement ramené sur terre lorsque l’agent nous dit que l’autobus quitte dans 12 min… d’une autre station. Je ne sais pas si vous avez déjà écouté Amazing Race, mais je vous jure qu’on nous aurait pris pour des concurrents de la série à ce moment-là, courant dans l’aéroport à bout de souffle avec nos sacs sur les épaules. Je vous épargne l’attente : nous sommes arrivés en temps!


Quel soulagement et quelles premières minutes de voyage! Après quelques 4h d’autobus, on arrive dans la ville de Nuremberg qui est l’une des dernières villes médiévales d’Europe. Nous avons donc marché entre ces bâtiments impressionnants et visité un petit marché de bières et saucisses locales. Première bière bu du voyage : une Tucher. Nous avons vu notre premier château, qui n’était pas le plus impressionnant, mais qui encerclait tout de même toute la ville de ses bras de pierre. Après le souper, fatigués de notre journée des plus occupés, nous avons marché jusqu’à notre Air bnb. L’endroit était superbe, typiquement européen. Nous étions debout une partie de la nuit à cause du décalage, mais c’était un petit prix à payer pour être de l’autre côté de l’Atlantique.

Notre visite dans les rues de Nuremberg

22 mai : Départ de Nuremberg vers Munich (Allemagne)


Petite marche matinale jusqu’à la station d’autobus et départ pour Munich. Le trajet d’autobus était censé nous prendre 2h, mais en raison du trafic, on arrive à la gare 45 minutes plus tard que prévu et encore une fois on doit courir pour arriver en temps pour notre première activité. On déjeune rapidement et c’est le départ pour le camp de concentration de Dachau qui a été le premier en Europe utilisé durant la 2e Guerre mondiale.


À cause de notre arrivée plutôt à la dernière minute, nous n’avons pas eu le temps d’aller déposer nos sacs et donc nous avons passé toute la journée à visiter avec ça sur le dos. Déjà il semblait plus lourd! La visite du camp nous fait rapidement oublier nos soucis par l’ampleur du lieu et surtout par l’histoire encastrée dans ses murs qui semblait en exsuder pour nous laisser entrevoir une parcelle de l’horreur qui s’y est déroulée. Le tour avec le guide était très intéressant et très émouvant par moment, il serait mentir de dire que je n’ai pas versé quelques larmes. Les endroits qui m’ont le plus marqué sont le crématorium et la chambre à gaz ainsi qu’un petit chemin dans un boisé qui était ensoleillé cette journée-là, et dont les prisonniers prenaient pour se diriger vers le mur d’exécution.


Sur le mur en béton, on peut encore y voir des taches de sang et des trous de balle. Il est tellement difficile de croire que ces choses-là arrivaient vraiment et dans ces lieux spécifiques en plus, cet emplacement nous a fait beaucoup réfléchir.


Après le tour du camp, nous nous sommes rendus au cœur de Munich et nous avons visité de petits marchés locaux où touristes et gens locaux s’assemblent pour boire et manger. Nous nous sommes acheté une bière à 1euro = 1.50$ que nous avons pu boire en pleine rue puisque la loi n’est pas appliquée là-bas contrairement au Canada. Pour souper, met typiquement allemand dans un Beer Hall.


À la gauche, un des fameux Beer Hall et à la droite, la cathédrale de la Marienplatz de style gothique.

23 mai : Munich, visite de châteaux (Allemagne)

Cette journée-ci est l’un de mes coups de cœur, et vous comprendrez pourquoi en regardant les photos ci-dessous. Je suis quelqu’un qui a toujours aimé écouter les films de Walt Disney, alors toute la journée je me suis senti comme une princesse à découvrir le royaume enchanté. Nous avons visité deux châteaux et un petit village au sein des Alpes dans lequel nous sommes arrêtés mangé et qui était magnifique.


Il était malheureusement interdit de prendre des photos à l’intérieur des châteaux, mais les photos de l’extérieur vous donnent une petite idée de la beauté et de la grandeur qu’il y avait à l’intérieur. Les deux châteaux appartenaient au même roi, le Roi Ludwig II de la Bavarie qui était un être plutôt dépressif, croyez-le ou non.


Voici le château Linderhof, qui était sa demeure principale où il ne recevait presque personne.

Maintenant, voici le château Neuschwanstein était aussi un autre de ses refuges dans les montagnes.

Les deux étaient de toute beauté, mais je dois dire qu’après une montée à pied dans la montagne de 35 minutes nous pouvions s’installer sur un pont qui surplombait un cours d’eau et du même coup voir le Neuschwanstein percher entre les arbres. C’était tout simplement à couper le souffle! Retour ensuite vers Munich et soirée relaxe passée au marché de la ville.


24 mai : départ de Munich vers Salzburg (Autriche)

Départ encore une fois en autobus, vers la ville de Salzburg qui se situe à la frontière de l’Autriche et de l’Allemagne. Nous nous déplaçons dans la ville et découvrons quelques lieux historiques entre autres reliés à Mozart puisque c’était sa ville natale. L’attraction principale dans cette ville est sans aucun doute la forteresse Hohensalzburg qui surplombe toute la ville d’un air sévère, mais de sécurité.

Plus de 500 ans ont été nécessaires à sa construction et la forteresse n’a jamais été prise d’assaut dans toute son histoire. Elle est immense et représente plutôt un petit village qu’un bâtiment. Elle contient des écuries, des églises, la grande cour, les résidences pour les citoyens et celles royales, les cachots et autres.


La forteresse est située à plus de 500 mètres dans la montagne qui lui permettait de voir les ennemis arriver des miles à la ronde et nous avons d’ailleurs pris un funiculaire pour nous y rendre. Anecdote amusante : mon copain a voulu aller ouvrir une porte qui était interdite dans le château et je vous dis que nous avons eu peur, les alarmes se sont mises à sonner et nous nous sommes fait regarder de très près. Je croyais peut-être qu’on se fasse mettre à la porte, mais ils nous ont laissés rester. Le reste de la journée, nous avons marché dans les rues de la ville, nous avons mangé des saucisses faites localement et des pâtisseries. Pour souper, premier Schnitzle à vie pour moi et il était délicieux! Le Schnitzle qui est un plat typiquement allemand et autrichien qui consiste en un morceau de viande attendri et cuit dans la friture. Départ ensuite pour l’hôtel en train rural, et on se fait déposer dans le milieu de nulle part dans un champ. Nous avons eu de la difficulté à nous repérer, mais nous avons réussi et nous sommes arrivés tout juste avant l’heure limites pour le « check-in ».


Vue à couper le souffle du haut de la forteresse!


25 mai : Départ de Salzburg vers Hallstatt (Autriche)


Départ en train aujourd’hui pour le petit village de Hallstatt, qui est situé dans les Alpes sur la rive d’un lac et dont la population ne dépasse pas 900 habitants. C’est tout petit, mais c’est ce qui lui donne son charme et c’est d’ailleurs un des coups de cœur de mon voyage. Le trajet en train était d’abord de toute beauté dans les montagnes et avec les différents cours d’eau que nous avons traversés. Nous sommes ensuite débarqués à la gare et nous pouvions déjà apercevoir de l’autre côté du lac le village de Hallstatt. Nous devions par contre prendre un traversier avant de nous y rendre. Arrivé de l’autre côté, le paysage est à couper le souffle avec la nature, la hauteur des montagnes et les petites maisons typiquement autrichiennes dans la montagne.


Nous avons visité le village en question et on s’est ensuite dirigé vers la base d’une des montagnes pour prendre un funiculaire afin de monter et aller visiter une mine de sel. Si je croyais avoir une belle vue d’en bas, je dois vous dire que le vue du haut de la montagne me laisse sans mot.


Arrivé au bâtiment de la mine, nous avons dû nous changer dans des habits de miniers pour ne pas se salir et on est parti à l’aventure dans les profondeurs de la montagne. Au tout début c’est un peu stressant de penser qu’on est à des kilomètres sous terre, mais on s’y habitue et il était très intéressant de découvrir comment une mine de sel fonctionne. Il est de plus encore plus intéressant de savoir qu’elle a été creusée il y a plus de 3000 ans, mais qu’elle sert encore aujourd’hui à recueillir du sel. Les mécanismes ont bien entendu changé, mais le principe reste le même. Nous avons même ramené du sel qui a été amassé là-bas. Pour sortir des profondeurs de la montagne, on s’est baladé à bord d’un chariot de minières.


De retour sous le soleil, on a profité pour manger une crème glacée et boire une bière tout en écoutant des gens locaux chanter. Puis s’est dirigé vers notre résidence, qui était rien de moins qu’un petit chalet dans les Alpes, où on s’est cuisiné un petit souper maison.


26 mai : Départ de Hallstatt vers Vienne (Autriche)


C’est un autre départ en train pour Vienne cette fois-ci. Je dois dire que j’ai eu un peu le cœur gros de laisser derrière moi ce magnifique village. Qui sait, je prendrai peut-être ma retraite ici un jour? ;) Jusqu’à présent nous n’avions eu aucun problème avec nos trains/autobus avec les billets préachetés jusqu’à cette journée. À la bonne station, à la bonne voie de train et 2 minutes avant l’heure de départ de notre train, un train de ville est arrivé et c’est simple nous sommes embarqués… Mais nous ne devions pas… Nous le réalisons trop tard et nous savons que nous ne pourrons jamais prendre le train que nous étions censés prendre alors c’est un peu la panique. Mais tout est bien qui finit bien, nous trouvons un autre train qui acceptera nos billets et nous arrivons à Vienne avec seulement 1h de retard. Nous nous sommes alors promenés dans cette ville magnifique avec son architecture ancienne toute la journée.


Le Belvedere

Nous avons vu des châteaux et différents bâtiments historiques pour terminer la journée sur une rue semblable à Time Squares avec tous ses magasins et restaurants.


Kaerntner Strasse

Pour souper dumplings et porc soit un plat typiquement autrichien qui était succulent.



27 mai : Vienne


En cette journée nous avons décidé de visiter les plus grandes attractions de la ville romantique de Vienne. Amoureuse des châteaux que je suis, nous avons commencé la visite par celle du château de l’impératrice Sissi.


Laissez-moi vous dire que nous n’étions pas les seuls à voir eu cette idée! Nous avons dû faire un plus petit tour que prévu vu la quantité de gens présents, mais nous avons tout de même vu les pièces primaires et le jardin à l’arrière qui était très majestueux. Petit brin d’histoire pour vous, Sissi a vécu dans les années 1800 de son vrai nom Élisabeth, est devenu impératrice malgré elle, puisque c’était en effet sa sœur qui était dédiée à marier le roi Franz Joseph I. La journée où il les rencontra toutes les deux, il décida que Sissi était plus belle et que c’est elle qu’il marierait, ce qu’il fit. L’impératrice Sissi eu une fin plutôt triste, elle se fit assassiner par un anarchiste qui mis fin à son règne.


Après la visite du château, nous avons visité le reste de cette grande ville en autobus pour aller terminer la soirée avec quelques bières au soleil.


28 mai : Départ de Vienne vers Prague (République tchèque)


Nous quittons l’Autriche ce matin pour nous diriger vers la République tchèque. Quel choc nous avons eu avec la langue du pays! Malgré toute la recherche que j’avais faite, je ne savais pas que la langue primaire n’était pas l’Allemand, mais bien le tchèque. Avec l’allemand c’est certain que la compréhension était minimale, mais l’alphabète tchèque comprend des lettres et des accents qui m’étaient complètement inconnus. Que voulez-vous, ce sont les joies de voyager!


Arrivés à destination, nous avons marché longuement dans la ville de Prague en découvrant une autre architecture complètement épatante. De plus, ce qu’on a appris plus tard lors d’un tour de ville c’est que presque tous les bâtiments étaient encore originaux, puisque durant la 2e Guerre mondiale la ville avait été prise d’assaut par Hitler et puisque leur défaite était absolue les habitants ne se sont pas battus et donc aucune bombe n’a été projetée dans la ville. Cette journée-là je vous dis, nous avons marché, marché et marché… Nous avons traversé toute la ville en passant par le fameux pont du Charles et nous avons escaladé des dizaines de paliers d’escaliers pour atteindre le château de Prague.


Nous avons fait la visite de ce dernier et avons profité de la vue surplombant toute la ville qui s’offrait devant nous. Ensuite nous sommes arrêtés dans un petit resto où nous avons remangé les fameux Schnitzel.


29 mai : Prague (République tchèque)


Deuxième journée à Prague et nous avons rejoint un tour de la ville qui s’offrait gratuitement. *Truc de voyageuse : dans plusieurs villes des tours gratuits sont souvent offerts, il ne suffit que de donner un pourboire au guide*.


Nous avons visité les attractions principales telles que le pont Charles, l’Horloge Astronomique, le cimetière de Juifs, le Old Town Square et autres.


Il faisait plus de 30°C cette journée-là et nous avons encore une fois traversé la ville à pied pour nous rendre en haut d’une colline pour prendre une bière désaltérante dans un « Bier Hall ». Les « Bier Hall » sont de grandes terrasses à l’extérieur où on peut s’asseoir et prendre un rafraîchissement tout en écoutant de la musique ou discutant avec des amis dans une atmosphère festive. Après notre petit arrêt, nous nous sommes gâtés en nous achetant un des desserts typiques de la République tchèque. Déjà depuis la veille, nous avions dans notre tire de mire cette petite merveille et nous étions attendus au lendemain avant de succomber à la tentation. L’attente en valait la peine, c’était délicieux! Vous pouvez observer ci-dessus le dessert en question.


Plus tard en soirée nous sommes allés souper à un petit resto vietnamien qui faisait jouer en boucle des classiques américains. Ensuite nous avons passé la soirée au casino à la demande de mon copain. Je peux vous dire que nous ne sommes pas sortis de là en croulant sous l’or et les diamants, mais nous avons eu beaucoup de plaisir.


30 mai : Voyage d’une journée de Prague à Kutna Hora


Puisque nous avions déjà passé presque deux journées à Prague, nous avons décidé de faire un voyage d’une journée dans un petit village à une heure de Prague. Accompagné d’un guide très amusant et d’un groupe de touriste de partout dans le monde nous nous sommes dirigés vers la campagne pour aller visiter Kutna Hora et ses environs. Notre premier arrêt est la chapelle des os, soit une chapelle dont la décoration est constituée des os de plus de 40000 êtres humains. Ces os ont été recueillis après plusieurs guerres qui ont permis d’accumuler des milliers de corps dans ce même lieu et un sculpteur de bois s’en est servi pour construire différentes œuvres d’art.


Après cette visite quelque peu macabre, mais surprenante, nous avons visité la cathédrale St-Barbara.


Par la suite nous sommes allés manger dans un resto typiquement tchèque où nous avons englouti des dumplings et du canard accompagné de chou, le tout accompagné d’une bière locale. Petit fait intéressant, la première bière blonde a été inventée à Prague il y a deçà des centaines d’années. De plus, Prague est l’un des endroits où la bière est vendue le moins cher soit 1-3$ et on en a profité quelque peu.


De retour à Prague en soirée, on s’est dirigé vers le Beer Museum pour déguster plusieurs bières. Nous avons goûté plusieurs différentes bières, blondes, foncées, et à différentes saveurs telles que chocolat. Pour terminer la soirée, nous nous sommes rendus dans un pub local où nous avons fait la connaissance de musiciens qui nous ont fait danser et chanter lors d’un concert privé. C’était une soirée inoubliable digne d’un film!


31 mai : Prague vers Berlin (Allemagne)


Levé à 7h30 après s’être couché à 3h30, je vous laisse faire le calcul, mais le réveil était pénible. Départ en autobus pour Berlin, petite interruption de notre voyagement par la police allemande pour fouiller l’autobus. Suite à cette pause où quelques chiens ont senti tous les sacs des passagers, on quitte une fois de plus destination : Berlin. On passe la fin d’après-midi à visiter les quartiers voisins de notre hôtel, dont des cathédrales, une TV tower et l’hôtel de ville.


Cathédrale de Berlin


1er juin : Berlin (Allemagne)

C’est avec tristesse qu’on amorce notre dernière journée de voyage en Europe. Visite à pied de Berlin, en passant la plus grande partie de notre journée à sillonner les différents musées concernant la période du mur de Berlin (1961-1989) ainsi que les monuments liés à la 2e Guerre mondiale.


J’ai grandement appris et vu comment ces deux épisodes du 20e siècle ont marqué cette population et il est tellement difficile de comprendre comment des êtres censés peuvent agir de la sorte. Nous avons aussi visité le Check point Charlie qui est l’endroit entre Berlin Ouest et Est où les gens pouvaient traverser légalement, mais aussi illégalement d’un côté de l’autre. Les gens étaient en effet forcés à traverser en pleine nuit ou dans la voiture de membres du gouvernement et prendre le risque d’être arrêtés et peut-être tués.



En fin de journée, suite à une petite demande de ma part, nous avons visité le musée de la magie. Nous avons étudié les différentes formes de magie de la sorcellerie, au tirage de cartes à la numérologie et aux énigmes mathématiques. C’était plutôt intéressant et nous a ouvert l’esprit face à différentes croyances et pratiques. Finalement pour célébrer notre merveilleux voyage à l’étranger, nous nous sommes payé « une traite » à un steak house en savourant deux superbes steaks. Pour terminer la soirée nous avons dégusté deux dernières bières locales soit la Pilsner et la Kozrel tout en paquetant nos bagages.


Mémorium pour les juifs décédés durant la 2ème Guerre Mondiale

Devant le Parlement.


2 juin : Berlin vers Ottawa (Canada)

Dernier petit déjeuner du voyage, on profite une dernière fois des pâtisseries et pains cuits fraîchement chaque jour et c’est le départ vers l’aéroport. Dans l’avion je repense à tous mes souvenirs de voyage. C’était deux semaines simplement extraordinaires! Malgré quelques moments plus stressants, le tout s’est super bien déroulé. La nourriture, l’architecture, les paysages, les gens, la bière et surtout la température étaient tous parfaits! Je referais exactement le même voyage sans rien y changer avec mon même copilote de voyage fantastique grâce auquel nous ne nous sommes pas perdus et qui m’a permis de me promener sans stress. C’est le retour à la routine, mais que voulez-vous, il faut travailler pour pouvoir repartir et visiter le monde… ainsi va la vie!




#voyage #allemagne #europe #republiquetcheque #autriche #brunettedumois

PAR TAGS : 

Pas encore de mots-clés.