Please reload

PAR TAGS : 

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

La vérité dite par une fillette de 5 ans

19/09/2017

 

 

« La vérité sort de la bouche des enfants. » Je suis certaine que je ne suis pas la seule à souvent avoir entendu cette citation? Certains psychologues ont démontré que les enfants naissaient tous bons sans aucun préjugé. Le problème et le changement de perception des enfants arriveraient en grandissant, avec des paroles et des comportements que nous avons, nous les adultes. Évidemment, ceci n’est pas fait de façon volontaire, mais les conséquences sont tout de même flagrantes. Habituellement, la perception des parents est la même que celle des enfants. C’est-à-dire que si les parents sont racistes, l’enfant a tendance à l’être aussi. Les parents ne disent pas directement à l’enfant comment agir ou penser, mais l’enfant est toujours à l’écoute et conscient des conversations et des commentaires qui sont dits.

 

J’ai toujours été convaincue et je sais que je ne suis pas la seule, que si un enfant reçoit les bonnes connaissances et surtout l’amour nécessaire, il peut devenir un adulte respectueux et avoir de bonnes valeurs. Combien d’études psychologiques ont été faites pour prouver que les gênes ne sont pas toutes héréditaires ? C’est-à-dire que ce n’est pas parce qu’un parent est violent ou criminel que l’enfant sera pareil. Si l’enfant est élevé dans l’amour, qu’il a de l’encadrement et que les bonnes valeurs lui sont inculquées, ce dernier a la capacité d’être et de devenir ce qu’il souhaite. L’enfant aura les croyances, les valeurs et les préjugés qui lui seront donnés et non celle des parents biologiques.

 

Pour ce faire, j’ai décidé d’aller passer en entrevue une petite fille qui a une place énorme dans mon cœur, pour démontrer qu’il est vrai que les enfants viennent dans ce monde bon, sans aucun jugement.

 

 

Fiona, âgée de 5 ans, adore jaser et a une énorme connaissance dans plusieurs domaines. Avec la permission de ses parents, je lui aie payés une poutine et j’ai eu des réponses à mes questions. Et bien oui, même si Fiona est la petite cousine à mon copain, nous avons les mêmes goûts.

 

J’ai décidé de commencer avec un sujet plutôt simple, l’amour. Fiona adore donner des câlins et saluer tout le monde dans la rue ou dans les magasins. C’est donc avec enthousiasme qu’elle m’a expliqué que l’amour se définit par des câlins et des bisous. Par contre, la façon primordiale d’aimer quelqu’un est de donner des becs d’esquimau. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est ce genre de bec, c'est lorsque deux personnes frottent leurs nez ensemble. Fiona m’explique que ces becs se nomme ainsi, parce que les esquimaux vivent dans le froid et que pour se réchauffer et démontrer leurs amours, ils frottent leurs nez ensemble.


Par contre, lorsque deux personnes sont en couple, ce n’est pas les gestes physiques, tels que les becs et les câlins qui comptent, mais bien la façon d’agir. L’important est de passer le plus de temps possible ensemble, et surtout d’être gentil. Lorsque deux personnes s’aiment et sont en couple, elles se complimente et se disent « je t’aime ».

 

Déjà à 5 ans, Fiona est consciente que les gestes ne peuvent pas combler la présente d’une personne aimée. Elle croit que c’est la même chose qui doit se produire lorsque deux personnes ont une relation d’amitié. La seule différence entre les amis et les amoureux, c’est que les amis jouent ensemble, à des jeux que tous les deux souhaitent. Le respect est la base de toutes les relations.

 

Par la suite, j’ai continué la conversation avec Fiona avec des sujets plus complexes, soient des problèmes de la société.

 

Fiona est convaincue que la seule différence entre les garçons et les filles est le sexe biologique. Aucune autre différence n’est perceptible à l’œil nu, parce que les garçons peuvent avoir des cheveux longs et les filles peuvent avoir les cheveux courts. L’habillement est loin de déterminer le sexe et l’identité d’une personne. Fiona croit qu’elle peut autant être amie avec des garçons que des filles. Il n’a donc aucun sexiste présent dans sa personnalité.

 

En étant sur le sujet, j’ai abordé la question des couples du même sexe, soit homosexuel. Lorsque j’ai demandé s’il était possible que deux garçons ou que deux filles soient en couple, Fiona m’a regardé d’une façon très absurde, comme si je lui avais demandé une question tout à fait évidente. « Ben oui Stéph! » Pour elle c’est une normalité de tous les jours et elle n’y voit aucune différence. Imaginez-vous comment le monde serait plus en paix si tout le monde pensait ainsi?

 

De plus, elle m’a aussi expliqué que la seule différence entre elle et les personnes de couleurs de peaux plus foncées est justement la couleur de peau et c’est tout. Aucune autre différence n’est possible. Elle dit qu’elle a des amis qui ont une couleur de peau différente et pour elle, la différence de peau est comme la différence entre des cheveux longs et des cheveux courts : banale. Le raciste n’a pas sa place dans le cœur d’une petite fille de 5 ans.

 

Fiona m’a toujours dit qu’elle souhaitait devenir infirmière, comme sa maman. Par contre, dernièrement, elle m’a confié qu’elle ne souhaite pas travailler, pour passer plus de temps à la maison, auprès de ses parents et de ses deux petites sœurs. Elle veut passer le plus de temps avec eux, parce qu’elle les adore.

 

Il y a quelque temps, lorsque je parlais au téléphone avec Fiona, elle a remarqué que j’avais une petite toux et m’a demandé si j’étais malade. Lorsque j’ai répondu de façon positive, elle s’est assuré de me faire comprendre que lorsqu’elle sera plus vieille et que je serais malade, qu’elle voudrait me guérir. Par contre, si j’attends trop et que je suis trop malade, elle me fait comprendre qu’elle devra m’enterrer, que je serais morte et que je serais rendue au ciel.

 

Pour elle, la mort signifie simplement que nous n’avons plus d’émotion, nous ne bougeons plus et que nous devenons de la terre. En devenant de la terre, nous n’avons pas de peine, parce que nous n’avons plus d’émotion. Ce sont plutôt notre entourage qui est triste de nous voir partir.


 

Les enfants de 5 ans ont une vision tellement positive de la vie, avec aucun préjugé et aucune rancune. Fiona est très curieuse et porte beaucoup d’attention à son entourage. Si ses parents ne lui avaient pas inculqué de bonnes valeurs et n’avaient pas brisé les préjugés que la société actuelle met constamment en place, Fiona ne serait pas la même petite fille. Même lorsque cette dernière me parlait de sa famille, à aucune reprise elle n’a mentionné les cadeaux et les matériaux qu’elle a reçus. Même si cette dernière est heureuse lorsqu’elle les reçoit, ce sont les bons moments passés ensemble et l’amour qu’elle a reçu qui la comblent.

 

Ceci m’a simplement fait comprendre que lorsque des parents décident de donner des cadeaux plutôt que d’investir du temps et de l’énergie dans leurs enfants, un effet négatif se fait automatiquement sentir. À tous les anniversaires de Fiona, je lui donne des cadeaux, parfois d’une grosse valeur monétaire et d’autres fois un peu moins, et à toutes les fois qu’elle me voit, la chose primordiale qu’elle mentionne est lorsque je les apporter au cinéma voir les Minions ou lorsque je les apporté voir Disney on Ice. Jamais elle ne mentionne les toutous, les jeux et les cahiers à colorier que je lui aie achetés.

 

De plus, en ayant des parents qui ont pris le temps de démystifier plusieurs préjugés que la société enseigne à nos enfants, Fiona n’a aucun préjugé sur les personnes qui sont considérées comme ‘’différentes’’ d’elle et parfois considérées comme ‘’différentes’’ dans la société.

 

De l’amour, du temps et de l’attention sont la recette parfaite pour avoir un enfant comblé.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload