Please reload

PAR TAGS : 

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

La Classique 100 de la LNH!

20/12/2017

La première neige et le froid signifient non seulement le temps des fêtes, mais aussi le début du hockey sur la glace. Effectivement, lorsque j’étais jeune, mon père s’occupait de la patinoire extérieure de mon village, ce qui faisait que nous passions beaucoup de temps à cet endroit. Lors de mon secondaire, je me souviens que dès mon retour de l’école, nous ramassions nos patins et nous allions passer nos soirées entre amis à jouer au hockey. Le hockey est une passion dans notre famille. Je suis la seule de ma famille qui ne joue pas au hockey, mais il est évident que je suivais mon frère, ma sœur et les Canadiens de Montréal quand j’en avais l’occasion.

 

Laissez-moi vous dire que j’étais excitée lorsque mes parents m’ont offert des billets pour aller voir la Classique hivernale 100 de la LNH.

 

 

Bon, commençons du début pour ceux qui ne connaissent pas la LNH. La Ligue nationale de hockey (NHL) a été créée en 1917 à Montréal. Depuis ce temps, il y a 7 équipes canadiennes et 24 équipes américaines. Chaque année, ces équipes jouent 82 joutes en saison régulière pour se rendre dans les séries éliminatoires et remporter la fameuse Coupe Stanley.

 

Pour célébrer les 100 ans de la création de la Ligue nationale de hockey, un match entre les Canadiens de Montréal et les Sénateurs d’Ottawa avait lieu à l’extérieur. Ces deux équipes ont été choisis puisqu’elles s’affrontaient lors du premier match de la Ligue nationale de hockey, le 19 décembre 1917. Le match pour célébrer les 100 ans de la LNH avait lieu le 16 décembre dernier à 19h au stade TD à Ottawa.

 

Même si la joute était à 19h, il y avait une journée remplie d’activité près du stade TD. Nous sommes arrivés près de 14h et avons eu la chance de participer à plusieurs activités. Tout d’abord, ma belle-sœur et moi étions très impressionnée par les sculptures de glace à l’image de la Classique 100.

 

Nous avons par la suite continué notre parcours en allant prendre une photo de famille (sans ma sœur puisqu’elle avait un examen de 19h à 22h) avec la Coupe Stanley. En étant arrivé d’avance, il n’y avait pas de file d’attente.

 

 

Il y avait par la suite une exposition de peinture de joueurs de hockey. De plus, plusieurs compagnies donnaient des échantillons de leurs produits pour faire de la publicité. Nous avons reçu des biscuits, des cartes de gaz, des cafés, du chocolat et même des cartes de hockey. Nous nous promenions de station en station pour recevoir des échantillons. Par la suite, lorsque nous regardions mon frère lancer des rondelles de hockey dans des cibles, mon père nous fait remarquer qu’il est possible de prendre des photos avec deux anciens joueurs de hockey.

 

Ma belle-sœur et moi nous plaçons en ligne pour prendre une photo avec un ancien des Sénateurs d’Ottawa, Wade Redden. Puisque la ligne était courte, en moins de 5 secondes, nous avions eu notre photo et notre autographe. Même si je ne suis pas une admiratrice des Sénateurs, je tiens à souligner que ce joueur était très gentil.

 

 

Par la suite, mon frère vient nous rejoindre pour aller prendre une photo avec José Théodore. J’étais très excité à l’idée de le rencontrer. J’ai grandi en ayant ce gardien devant les buts de mon équipe de hockey favorite. Nous avions même une photo de ce dernier dans la chambre de mon frère et la photo est désormais dans notre sous-sol. Nous avons attendu une quinzaine de minutes dans le froid pour prendre notre photo et avoir sa signature. José Théodore était très gentil et drôle. Ce fut une expérience mémorable.

 

 

Pour passer le temps, nous allons boire une bière, manger un bon repas et passer du temps en famille. Nous quittons le restaurant vers 17h15 pour nous rendre au stade et il fait déjà -20. En ayant deux paires, nous n’étions pas assis les quatre ensemble. Ma mère et moi étions dans la section privée où il était possible d’aller nous réchauffer entre les périodes et mon frère et mon père était assis en face de nous. 

 

À 19h, ce sont 10 joueurs habillés avec les anciens uniformes des Canadiens de Montréal et des Sénateurs d’Ottawa qui s’affrontent sur la petite glace (parce que oui, il avait une petite glace où des enfants jouaient juste à côté de leurs idoles pendant le réchauffement des deux équipes). Ces dix joueurs ont recréé la première partie de hockey qui a eu lieu le 19 décembre 1917, où les Canadiens ont remporté. Ce fût un moment très touchant où les spectateurs se sont sentis retourner dans le passer et revivre les premiers instants de la LNH.

 

 

Pendant ce petit spectacle, l’animateur souligne des faits saillants au sujet des deux équipes et au sujet de la LNH. Pendant que ces derniers terminent leur démonstration, les joueurs actuels des deux équipes sortent du vestiaire pour se préparer à se rendre sur al patinoire. À la fin de ce retour dans le temps, ce sont des feux d’artifices et même un jet qui passent juste au-dessus du stade TD qui attendaient les spectateurs ! Tous en étaient bouche bée !  Ce fut par la suite Serena Ryder qui est venu chanter l’hymne national. Le tout fut très émouvant. C’est finalement Guy Lafleur qui vient faire la mise au jeu officielle.

 

 

Après toutes ces cérémonies, la partie commence ! L’ambiance dans le stade TD était inimaginable ! Les admirateurs s’étaient tous vêtus pour vaincre le froid. De plus, presque tous les spectateurs avaient les couleurs de leurs équipes! Étonnamment, même si la joute avait lieu à Ottawa, je crois qu’il y avait autant de partisans de Montréal. Malheureusement pour les partisans, la première période n’a pas été des plus excitantes. Toujours 0-0. Au courant de l’intermission, il y avait une compétition entre les mascottes des Sénateurs d’Ottawa. Ma mère et moi n’avons pas regardé la compétition, mais nous avons pris la chance d’aller nous réchauffer. J’ai aussi profité de l’occasion pour me prendre un bon chocolat chaud.

 

 

De retour pour la deuxième période et le froid est toujours de la partie. Il fait maintenant près de -20 degrés. Je dois vous avouer que mon équipe, les Canadiens de Montréal semblaient ne pas avoir l’énergie et le cœur qu’ils ont habituellement. Malgré des beaux arrêts de Price, les buts ne voulaient tout simplement pas entrer. Les Sénateurs ont eu le devant sur les Canadiens après un but de Pageau ! La foule n’a pas hésité à clamer son nom. De plus, au courant de la période Mario Lemieux reçoit une toile en l'honneur d'avoir remporté, par le votes des spectateurs, du meilleur jeu de tout les temps! Il reçoit cette toile des mains de son idole: Guy Lafleur! Un très beau moment. Ceci est la fin de la deuxième période qui se termine avec le pointage de 1-0.

 

 

C’est à ce moment que Bryan Adams vient faire son mini-spectacle ! Malgré le froid, la foule avait un plaisir fou à chanter les paroles de ses trois grands succès, Ultimate Love, Heaven et Cuts Like a Knife! De plus, le stade TD nous avait fourni dès le début des colliers à mettre dans notre cou qui s’illuminait et clignotait. Lors du spectacle, nous devions les allumer et j’ai remarqué que la foule devant moi écrivait le mot Ottawa. De plus, à un point il était demandé de clignoter le collier. Ceci ajoutait beaucoup d’ambiance dans le stade. Il y avait même trois garçons, sans gilet, qui étaient placés devant la plateforme où chantait Bryan Adams ! Sans gilet à -20 ! Des vrais Canadiens ! C’est un Bryan Adams au nez rouge et aux mains gelées qui quitte le stade TD.

 

Dès le début de la troisième période, faites-moi savoir que je commençais réellement à avoir froid. Je ne sentais plus mes orteils et mes mains. Heureusement pour moi, il n’y avait pas beaucoup de sifflets au courant de cette période. Par contre, Bobby Ryan a déjoué Price (avec l’aide de Drouin) et a trouvé le fond du filet. Déjà 2-0 pour les Sénateurs d’Ottawa et moins de quelques minutes a joué ! Price quitte son filet pour ajouter un autre joueur. Malheureusement ceci n’a rien donné puisque Thompson a marqué dans un filet désert ! C’est ainsi que le match s’est terminé : une défaite des Canadiens de Montréal, qui n’ont évidemment pas donné leurs cœurs et âmes ! Dès la fin de la joute, ce sont des feux d’artifice et des cris des partisans des Sénateurs qui attendent la ville d’Ottawa.


C’est ainsi qu’une journée et soirée remplie d’émotion se termine. Personnellement, je crois que j’ai eu la chance d’assister à un moment historique dans l’histoire de la Ligue nationale de hockey et dans la ville d’Ottawa.