Please reload

PAR TAGS : 

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

Le pouvoir des mots

20/12/2018

 
Depuis ma plus tendre enfance, j’ai été accueillie les bras ouverts par les livres et l’écriture. J’adore cette sensation de pouvoir s’évader et découvrir un nouveau monde à travers les pages d’un livre - c’est magique. Tout comme l’écriture permet de décrire ses émotions, garder une trace des événements importants d’une vie et libérer l’esprit, exprimer ce qu’on ne peut pas dire à l’oral...


C’est grâce aux livres que j’ai appris à lire et écrire en français à mes 10 ans, et ce en une année seulement. Avant ça, ma vie tournait autour de l’anglais, une magnifique langue universelle qui ne m’a malheureusement pas préparé aux défis de la langue française. Apprendre l’orthographe française n’a pas été facile, c’était un travail sans relâche pendant une année lors de mon retour en Suisse. Un travail qui a heureusement fini par payer puisque j’ai réussi avec succès mon Baccalauréat en Lettres françaises et trois ans dans le domaine de la communication.

J’ai toujours rêvé d’être écrivaine, pouvoir offrir aux autres ce monde magique et échappatoire qui m’a tant aidé et apporté. Malheureusement je n’ai jamais eu la sensation d’avoir une imagination débordante et pour être franche, avoir quelque chose de vraiment grand et important à partager, à dire.


C’est drôle le pouvoir que les mots peuvent avoir. Ils peuvent vous emporter dans un autre monde, vous faire rire, vous remplir de bonheur, vous faire rêver d’une vie meilleure ou un amour jusqu’à-là inconnu, vous rappeler des souvenirs peut-être enseveli... ils peuvent procurer toute la joie du monde mais ils peuvent aussi remplir de tristesse - vous rappeler un être cher perdu ou avec qui vous n’avez plus contact, ils peuvent vous faire verser des larmes lorsqu’un personnage tant aimé est décédé... tant d’émotions avec de simples mots écrits sur une page.

Les gens ont tendance à oublier le pouvoir des mots, à quel point ça peut blesser et briser les gens. A quel point, selon notre personnalité, les mots peuvent être mal interprétés. Il suffit de peu : d’un mot, d’un certain ton, d’un regard... et on bascule. Il n’est pas rare que les gens oublient comment communiquer. La langue française a beaucoup évolué au fil du temps mais elle s’est aussi beaucoup dégradée - on utilise très facilement des insultes dans notre langage courant, on en rigole. Mais au fond, à force de s’insulter « à la légère », on finit par en abuser et ne plus se rendre compte quand cela devient réellement vulgaire et qu’on franchi les limites.

À 27 ans, je me suis vite rendu compte qu’il faut que j’adapte mes mots par rapport à mon public. J’ai aussi très vite appris à ne plus accorder autant d’importance à la façon dont les gens disent les choses, surtout lorsque ces gens dégagent quelque chose de négatif - ce d’autant plus au niveau professionnel. Un exemple qui me vient en tête, c’était lors de la répartition de budget d’un événement que je menais, budget qui venait de trois entités différentes et de même somme (disons 100$ d’A, 100$ de B et 100$ de C). On avait une dépense très importante qui, au total, surpassait le budget des deux premières entités (disons 240$). J’ai voulu repartir cette somme équitablement (100$ d’A, 100$ de B et 40$ de C) histoire qu’il n’y ait pas une entité qui doive débourser plus que le budget attitré. Lors d’un meeting d’équipe, ma supérieure a réussi à me dire « mais réfléchi voyons ! On divise juste par deux et il y en a deux qui paieront 120$ ». En soit oui, c’est la solution la plus pratique mais ça ne respecte pas vraiment le budget de chacun.

 

Suite au commentaire de ma supérieure, l’une de mes collègues m’a prise à part et a dit « ne prend pas ce qui vient de t’être dit personnellement, cette personne ne se rend pas compte que ses mots peuvent blesser et ne sont pas supposé se dire dans un contexte professionnel ». J’ai trouvé ça très intéressant car 1) je n’avais pas pris le commentaire personnellement car heureusement je connais très bien mes capacités et j’étais en mesure de savoir que je n’étais pas en tort 2) qu’une tierce personne s’excuse pour le comportement de quelqu’un d’autre est très rare et elle n’avait pas besoin de le faire 3)cette personne s’est aussi rendue compte du pouvoir des mots.


Travaillant dans la communication, je rencontre beaucoup de personnes qui ne savent pas communiquer, la preuve avec ma supérieure qui travaille aussi dans le domaine de la communication. Pourtant, d’un point de vu professionnel, la communication est essentielle pour le bon fonctionnement de l’entreprise mais aussi de l’équipe et du succès de son propre projet.


Si je ne communique pas bien avec mon supérieur, comment est-ce que celui-ci peut me diriger/conseiller de façon constructive ? De plus, si mon supérieur ne communique pas efficacement, comment puis-je accomplir les tâches demandées de façon à lui plaire ? C’est impossible ! L’être humain n’est pas devin, on ne peut pas lire dans les pensées des autres et anticiper absolument tout. Personne n’est parfait, il n’est pas rare qu’on puisse se retrouver dans une situation inconfortable et qu’on soit énervé ou blessé. Lorsque ça nous arrive il faut être assez fort pour prendre une bonne inspiration, ravaler sa fierté et répondre de façon diplomatique. C’est ça être un bon communiquant. C’est comme ça qu’on avance, qu’on se fait respecté, qu’on apporte quelque chose aux autres.


Je pense qu’au fond, j’ai toujours été consciente du pouvoir que pouvait avoir les mots, de la sensibilité qui englobe la littérature et l’écriture. Peut-être est-ce pour cette raison que je me suis dirigée vers un parcours en Lettres et Communication ? En soit, on n’a pas besoin d’être dans ces deux domaines là pour savoir communiquer - il suffit d’être conscient, de regarder autour de soi, se rappeler qu’on est humain et traiter les autres comme l’on voudrait être traité. Et ce, malgré une situation tendue et difficile. Il ne faut surtout pas oublier de sourire car les mots peuvent aussi apporter une sensation de bien-être, il suffit juste de prendre du recul. Lisez un bon livre, écrivez ce que vous ressentez et prenez le temps de vivre ces émotions.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2017. Les trois brunettes. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Instagram Black Round