Please reload

PAR TAGS : 

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

Une rencontre avec le prolifique Michel Tremblay

15/01/2019

 

Le samedi 17 novembre 2018, je me suis déplacée d'Ottawa à Montréal pour rencontrer avec agitation un célèbre auteur de littérature québécoise : Michel Tremblay. J'étais comme une enfant à la foire, devant un kiosque de barbe à papa : émue, ébahie, émerveillée. Gourmande, je me léchais les babines à l'idée de dévorer son tout nouveau et 36e roman, apparu en octobre 2018, Vingt-trois secrets bien gardés. 

 

Michel Tremblay, maintenant âgé de 76 ans, est l'auteur de la pièce de théâtre Les Belles-Sœurs (1968), qui fait l'éloge de son succès au sein de la littérature franco-canadienne. Depuis, le dramaturge, romancier et scénariste est acclamé pour de nombreux succès tels que Albertine, en cinq temps (1980), et la série de neuf romans La diaspora des Desrosiers (2007-2015). Ayant grandi au Plateau Mont-Royal, à Montréal, Michel Tremblay observe les membres de sa famille, et surtout les femmes qui la composent, dont souvent l'enfance nourrit l'inspiration de son corpus d’œuvres acclamées sur la scène québécoise, canadienne et internationale.

 

Ma rencontre avec Michel Tremblay fut un moment mémorable pour la grande rêveuse que je suis. Chanter les louanges des succès littéraires de Michel Tremblay qui a marqué l'époque littéraire de mes parents, je ne suis pas la première à le faire. Nous sommes une chorale, composée d'un lectorat de plusieurs générations, à vénérer la prose de Tremblay. Or, je saisis l'occasion pour discuter de ses deux romans les plus récents : Conversations avec un enfant curieux (2016) et Vingt-trois secrets bien gardés (2018) m'ont enlevé les mots à bouche. 

 

 

Conversations avec un enfant curieux

 

Sourire. Rire. Nostalgie. Humour. Pleurer. De joie ou de peine? Un peu des deux. Voici ce que le lecteur ressent en dévorant les pages de Conversations avec un enfant curieux. Un livre court, il est accessible pour tous. 

 

« Je voulais écrire sur l’irréductible pensée qui nous habite dès l’enfance, explique Michel Tremblay. Comme tous les garçons et filles de mon âge, je croyais à ce que l’on me disait, mais j’ajoutais toujours un pourquoi. Il y a des histoires que j’avais du mal à digérer comme certains récits religieux. Je posais des questions naïves, sans méchanceté, car je voulais surtout comprendre. »

 

Voici une citation m'a émue :

« Momaaan... 
- Toi, quand tu me parles comme ça, c'est parce que tu veux avoir quequ'chose...
- C'est juste une question que je veux te poser... 
- La réponse a besoin d'être courte, parce qu'y faut que je prépare la pâte pour les pâtés à' viande. 
- C'est au sujet de la crèche. 
- Qu'est-ce qu'elle a, la crèche, tu la trouves pas belle, ma crèche ? »

 

Tremblay donne une vie, une sensibilité à ne enfance que nous avons tous en commun : la crèche et la messe, le père Noël et les tourtières, le cinéma et Bambi, les punitions et les visites au bureau du directeur. Sans aucune hésitation, l'enfance, si vibrante dans la mémoire impeccable de Tremblay est une source inépuisable d'inspiration.

 

 

Vingt-trois secrets bien gardés


Avec Vingt-trois secrets bien gardés, recueil de confessions, de moment heureux - mais pas toujours -, il partage aux lecteurs la pression, la confusion, la honte, et la curiosité d'un jeune garçon gai dans les années 1950 au Canada.

 

« ​J’écris le théâtre comme on écrit de la musique […] je voulais que les acteurs flottent à deux pouces du sol. »

 

Voici une citation m'a émue :

 

« Pis ça changera jamais. Faut l'accepter ou en souffrir pour le reste de tes jours de toute façon. Même en l'acceptant. Honnête avec toi-même, menteur avec les autres... Pas d'enfants. Pas de femme. À moins de te marier malgré tout pis de rendre toute une famille malheureuse. Garder tout ça en dedans. Se trouver des réponses plausibles aux éventuelles questions, Pourquoi t'es pas marié. Pourquoi t'as pas d'enfants. Tu peux surtout pas leur dire ça en pleine face! Même à tes meilleurs amis. Surtout pas ;a tes meilleurs amis. Si tu veux les garder. Mais la question est là aussi : veux-tu les garder? Passer le reste de ta vie à leur mentir? Rester l'ami vieux garçon qui a jamais trouvé l'âme sœur, comme les deux frères de ton père. J'les entends d'ici, mes amis. En tout cas, c'est ce qu'u dit, hein? C'est quand même curieux, choisir de rester célibataire comme ça. Ça cache peut-être quequ'chose. Y pourrait avoir une maladie... »

 

La découverte. La peine. L’embarras. L'épanouissement. Une oeuvre que j'espère peut offrir de l'acceptation et de l'ouverture à ceux qui ne sont pas toujours tolérants, dans la mesure du possible.

 

 

Un hommage aux deux récents recueils, Conversations avec un enfant curieux (2016) et Vingt-trois secrets bien gardés (2018), et de ma rencontre avec le père d'anecdotes colorées, amusantes et sans filtres. 

 

Au Royaume-Uni, c'est la langue de Shakespeare

 

En France, c'est la langue de Molière.

 

Au Québec, c'est la langue de Tremblay.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2017. Les trois brunettes. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Instagram Black Round