Please reload

PAR TAGS : 

Please reload

POST RÉCENTS : 

ME SUIVRE : 

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
  • Instagram Clean Grey

L'amour des biographies

23/07/2019

J’ai toujours adoré lire des biographies.
La vie d’une personne, avec ces pires et ces meilleurs moments, réunis dans un même livre. J’ai tendance à lire des biographies d’artistes que je connais ou que je crois connaitre. Très souvent, ces livres deviennent une illumination sur ma perception des gens. Ce sont souvent des personnalités connues, que l’on croit connaitre et que l’on admire. Lorsque nous avons appris à connaitre ces personnes, les sacrifices et les moments de difficultés sont souvent derrière eux. Il est donc facile pour nous de ne pas questionner leur passé et de ne pas savoir ce qui les a apportés à devenir qui ils sont.

 

La première biographie que j’ai lue et qui m’a marqué est celle de Jacques Martin. Cet homme, qui n’est parti de rien, a réussi à accomplir ce que tous les entraineurs de la Ligue nationale de hockey souhaiteraient faire : remporter la coupe Stanley. Cet homme, qui vient d’une famille qui ne roulait pas sur l’or, qui ne sait pas lire et écrire a su se dépasser et est devenue une légende pour plusieurs. Suite à la lecture de cette biographie, j’ai immédiatement eu la piqure.

Dernièrement, j’ai eu l’occasion de lire 3 biographies que j’ai adorées et que je vous conseille fortement. Il y en a pour tous les goûts.

 

Claude Legault, Improvisation Libres :

 

Impossible que les gens de ma génération n’aient jamais connu Flavien, de l’émission ‘’ Dans une galaxie près de chez vous ‘’. Claude Legault a été mon premier crush. Je les toujours trouvé extrêmement drôle et charismatique. En vieillissant, c’est dans 19-2 que je les suivis. J’étais fasciné de le voir si sérieux et mystérieux. J’ai été encore plus surprise lorsque j’ai appris qu’il avait créé cette série avec Réal Bossé. Pour moi, Claude Legault était simplement un acteur. À mon anniversaire, c’était impensable que je ne reçoive pas son livre en cadeau.

 

Avant le début de ma lecture, j’étais consciente que Claude Legault aimait l’impro, mais je n’avais aucune idée des accomplissements qu’il avait réalisés (je vais vous laisser lire sa biographie pour l’apprendre). De plus, c’est lors de ma lecture que j’ai compris le passé avec quelques nuages de Claude Legault. Ce n’est pas sans travail et sans embuscades que Claude est devenu le grand homme qu’il est aujourd’hui

 

Ce livre est une parfaite lecture d’été. Très léger, avec un vocabulaire simple. Après quelques heures, j’avais déjà terminé ma lecture.

 

Le Monstre :

Lors de mes études en service social, je me suis spécialisée dans la violence conjugale. J’ai fait la majorité de mes projets sous ce thème, en plus d’avoir travaillé dans une maison d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale. Je connais parfaitement le cycle et les impacts de la violence conjugale, mais c’est toujours difficile de les voir sur la vie d’une personne. J’avais déjà perçu Ingrid Falaise dans ma télévision, en écoutant Virginie. Par contre, j’étais plus jeune et je n’ai jamais pris le temps d’apprendre à connaitre cette artiste et son passé. À l’époque, si j’avais essayé, je n’aurais surement rien appris d’important, parce que c’est cela la violence conjugale. C’est invisible si la victime ne le mentionne pas.

 

Je me souviens vaguement d’une entrevue qu’Ingrid a fait à ‘’Tout le monde en parle’’. J’ai entendu un moment où elle mentionnait qu’elle était de retour d’un voyage d’enfer et d’une relation avec un monstre. À l’époque, la violence conjugale ne m’intéressait pas encore et j’ai surement eu la même réaction que plusieurs de gens, soit : Pourquoi elle ne s’est pas sauvé?

C’est tellement facile de juger, comme je les fais, sans comprendre l’histoire, les impacts et surtout ce qu’est le cycle de violence conjugale.

Ces livres – il y a partie 1 et 2 – est racontés du point de vue d’Ingrid. Il est possible de comprendre son amour pour ce monstre, comment elle souhaitait le sauver et surtout, comment elle y a presque laissé sa peau. La violence psychologique, émotionnelle, financière, physique et sexuelle est au rendez-vous. Ce livre est écrit d’une façon que les lecteurs ressentent ce que la victime vit et surtout, ils comprennent leurs impuissances face à la situation.

 

Le Monstre est loin d’être une lecture légère. Le drame et la violence empreinte le roman complet et il est presque impossible de ressortir indifférent suite à cette lecture.

 

Étienne Boulay, Le parcours d’un battant :

 

J’ai toujours été consciente de qui était Étienne Boulay. Tout d’abord, il fut un joueur des Alouettes de Montréal pour par la suite évoluer avec les Argonauts de Toronto. Je l’avais aussi vu dans ma télévision dans Les Testeurs et lors de la campagne ‘’Bell cause pour la cause’’. Je savais qu’il avait un passé de toxicomane, mais rien de plus. Je n’ai jamais été porté à lire les tonnes d’articles à son sujet. Dans les dernières années, j’ai appris à connaitre Étienne Boulay sous un autre œil, comme étant le parfait papa. En suivant lui et sa conjointe, Maika Desnoyers, sur les médias sociaux, il est possible de connaitre leurs modes de vie et de savoir que dans le fond, ces personnalités connues sont très terre-à-terre. Je suis littéralement tombé en amour avec leurs dynamiques de famille et la relation qu’ils ont.

 

Lors de la sortie du livre d’Étienne Boulay, mon amie et mon conjoint m’ont acheté le livre (oui, oui, j’ai reçu 2 exemplaires du livre).  En passant, mon conjoint ne connait pas les artistes francophones. Par contre, Étienne Boulay et Maika Desnoyers sont deux personnalités qu’il connait, dût au fait que je les suis, que j’écoute leurs vidéos et lui montre certaines de leurs photos.

 

Avant ma lecture, j’avais simplement entendu de bonnes choses sur ce livre. Il est tellement facile de croire qu’une personne qui réussit bien a eu un parcours parfait. Nous avons tendance à admirer et parfois jalouser ces personnes, sans comprendre le bagage qu’il transporte.

 

Le titre  ‘’Le parcours du battant’’ est le nom parfait pour ce livre. Effectivement, il est possible de voir le parcours du petit Étienne qui se fait dire qu’il ne pourra jamais atteindre sa reprise, qui grandit et joue finalement au football aux États-Unis. Il remporte deux Coupes Grey avec sa ville, en plus d’en remporter une autre après avoir perdu son emploi, avec les Argonauts de Toronto. Entre ces victoires, il y a aussi son parcours télévisuel avec les Testeurs, mais surtout sa descente aux enfers. En plus d’avoir été obligé de se battre pour atteindre ces rêves de carrières, Étienne Boulay a dût mener un combat pour avoir la garde de son fils, se relever d’une grave commotion cérébrale et il a dût participer au plus gros combat dans sa vie; soit celui de vaincre ses démons et son dépendance à la drogue.

 

Pour moi, ce roman est l’histoire d’un gagnant, d’un survivant. La descente aux enfers fut difficile à lire, parce qu’il est possible de sentir l’impuissance d’Étienne et de son entourage. Nous aimerions pouvoir les aider, les soutenir et surtout, leur dire que la fin de ce livre en vaut le prix; de ne pas lâcher. Si vous cherchez un livre rempli d’espoir et de persévérance, vous devez vous procurer le livre d’Étienne Boulay.

 

Pour moi, les biographies est un parfait moment pour faire une pause de ma vie et de m’enrichir de l’expérience de vies des autres. C’est aussi une façon de voir que ce n’est pas tout le monde qui est parfait et surtout, que la gloire ne vient pas sans peine. Quelle est la biographie qui vous a marquée?

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

© 2017. Les trois brunettes. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Instagram Black Round